Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le blog de marick

Articles avec #le perou

Mercredi 8 novembre

 Nous continuons la découverte de la région de Colca vers la vallée du même nom , réveil matinal et à 6 h30  escale dans un  petit village situé sur la route de la vallée :des petites filles  dansent sans relâche , habillées en tenue traditionnelle , au son d’un haut- parleur qui diffuse une musique des Andes , les femmes posent qui avec un lama ,qui avec  un aigle , tout est fait pour le touriste , sensation parfois un peu dérangeante, mais les touristes constituent une part assez importante de l’ activité économique du pays   

Reprenons notre route, sinueuse  vers la vallée, et grimpons au mirador de la Cruz del Condor. La vue sur le canyon est impressionnante, long  de 100 km, profondeur 3191 m, au moins deux fois plus profond que le canyon du Colorado ! Des condors majestueux planent  au-dessus de nous .Les plus jeunes tentent leurs premiers vols sous l’œil des parents, un peu plus loin une montagne le QUEHUISHA  lieu de naissance de l’Amazone , oui elle prend sa source au Pérou !

Cusco sera notre prochaine étape, (atteinte en bus de nuit, très confortable) , 350 000 habitants , altitude de 3326m  mais nous sommes bien habitués maintenant à l’altitude, peu de symptômes du mal des montagnes , le « soroche »,une nuit un peu plus courte et une digestion un peu plus lente mais rien d’ important

Nous visitons les sites incas sur les hauteurs de la ville  avant de redescendre dans le centre colonial avec sa Plaza de Armas , classique , le marché très animé , ouvert à 5 heures du matin eh oui , jusqu’à 17 h 30 , quelles longues journées , toujours des fruits , des légumes , maïs et pomme de terre séchées  , des fleurs, de la viande . Il est midi, les écoliers repérables grâce à leur uniforme  déjeunent dehors sur une petite pierre, ou un coin de pelouse : il n’y a pas de cantines. Un grand stand de cuisine , organisé par la mairie, qui prépare des plats traditionnels  à un prix défiant toute concurrence

 

Le lendemain, découverte des environs, Pisaq , Moray , les salines de Maras spectaculaires , le village d’Ollantaytambo , autant de sites remarquables ! les photos seront plus  parlantes.

 Reste le Machu Pichu

Lever tôt,  transfert en taxi pour prendre le fameux Péru Rail, puis bus pour monter au site .tout est super bien rodé et organisé ! arrivée  vers 8 h

Le site nous est familier, car nous en avons vu de multiples photos. De nombreux guides plus ou moins officiels accompagnent des groupes et il est amusant d’entendre des versions un peu différentes de l’histoire du site , certains prenant beaucoup de libertés !

 le site est impressionnant !

Vers 12 h 30 , retour vers la vallée , nous y avons repéré  un restau sympa tenu par un français « l’indio feliz », décoration originale et colorée, avec aussi une maquette de bateaux , des poulies en bois , ce qui est intriguant si loin de la mer !

La cuisine est délicieuse, le patron vient tailler la causette et nous apprenons que lui aussi  a

 fait le tour du monde à la voile avec sa femme péruvienne et leurs enfants, mais le Péruvien n’a pas forcément le pied marin, alors il a dû poser son sac , mais rêverait de larguer les amarres , ce sera pour plus tard , en attendant , tout heureux de parler mer et voyages , il nous offre le déjeuner  

 

Retour vers  Cusco en rail , ambiance gaie et animée dans ce trajet de retour qui durera un peu plus de 3 heures , dans cette vallée étroite ,encaissée  avec la rivière et,de chaque  côté, de  hauts sommets ;  lumière du soir qui tombe, qui illumine les sommets enneigés, instants féériques , magiques à cette altitude ,  musiqued’ambiance andine , ce train qui avance en se balançant , paysages superbes…., arrivée tardive à Cuzco

Le voyage continue, vers Puno , située sur les rives du lac Titicaca, nous partons en bus avec de nombreux arrêts pour découvrir et s’imprégner du pays ;après le diner , promenade sur les rives du lac,  l’appel de l’eau est toujours là !

Le lendemain, découverte des rives du lac Titicaca. Situé à plus de 3800 m d’altitude, avec une longueur de 180 km de long sur environ 60 de large. Le lac a une frontière avec le Pérou et une avec la Bolivie. Selon une croyance andine ce lac a donné naissance au soleil ainsi qu’au père et à la mère de tous les incas   

 Nous avons la chance d’avoir un guide parlant français, il a été prof d’histoire à la Sorbonne et à 70 ans il fait découvrir le pays, nous transmettant beaucoup d’informations inédites sur le pays, son histoire géologique, l’histoire et les migrations des peuples, les faits historiques à l’origine des légendes .Nous passons un moment inoubliable .

Le voyage continue et l’après-midi nous passons la frontière Pérou  Bolivie , le lac est moitié péruvien et moitié bolivien. Le taxi nous laisse à la frontière, matérialisée par quelques habitations et le poste d’immigration, nous descendons, faisons tamponner les passeports , et grimpons la pente  raide à pieds alors que nos sacs à dos franchissent la frontière dans un poussepousse ! Cinq cents mètres plus haut, nouveau poste d’immigration, nous sommes maintenant en Bolivie, passeports en règle, un autre véhicule nous attend, destination Copacabana à environ 8 km

Donc la Bolivie , c’est pour bientôt !

 

 

Voir les commentaires

Published by marick - - le Pérou

vous n' avez maintenant aucune excuse pour ne pas  vous exprimer sur notre blog , nous l' avons reconfiguré pour pouvoir avoir vos commentaires, alors à très bientot  

IMG 3279 

Voir les commentaires

Published by marick - - le Pérou

Lundi 5 novembre, départ de Quito le matin , vol de deux heures environ nous survolons toute la chaine volcanique de l’Equateur ,et nous posons en fin de matinée à Lima , la capitale , grande ville accrochée à des falaises poussiéreuses  , et souvent noyée dans une brume appelée « guara ».c’est une grande ville de plus de huit millions d’habitants , l’escale est courte car nous partons demain matin très très trop pour Arequipa , plus au sud , nous nous y attarderons à notre retour .

Nous rencontrons Emilie qui nous a organisé le périple Pérou et Bolivie et déjeunons ensemble, et là la comparaison avec l’Equateur est  bluffante . Le Pérou est probablement le pays d’Amérique du sud ou la gastronomie est la meilleure !

Après midi promenade le long de la mer sur les falaises , de nombreux surfeurs , et des parapentes qui virevoltent dans le ciel et découverte du quartier Barranco ou de vieilles maisons coloniales plus ou moins défraichies côtoient des immeubles plus récents   

Mardi 7 novembre , départ en avion pour Arequipa  surnommée la Ciudad Blanca ou ville blanche située au cœur de l’une des régions les plus sauvages du Pérou , territoire de volcans enneigés , de déserts d’ altitude , de sources chaudes, de lacs salés et de canyons les plus profonds du monde

Arequipa ,2350 m d’altitude,  865 000 habitants doit son nom de ville blanche à la blancheur de la roche volcanique « sillar » utilisée pour la construction des édifices de l’époque coloniale. Elle est située dans une vallée fertile au pied du volcan El Misti (5822m),du Chachani  (6075m,enneigé, spectacle magnifique dans ce ciel d‘un bleu pur  ,et un troisième volcan le Pichu pichu (5571m)

L’histoire de la région est très riche et complexe et même si on parle de la période inca , puis de la conquête espagnole , on sait que les habitants se sont installés il y a environ 20000 ans , mais il reste peu de traces de leur passage

Arequipa est une ville très attachante et vivante , sur la Plaza de Armas se  retrouvent  les habitants et les touristes pour se reposer ou palabrer  à l’ ombre des arbres , dans un environnement  fleuri  et très coquet, c’est aussi un passage obligé pour se rendre d’une église , à un couvent ou un musée, à ce sujet le couvent  Monasterio de Santa Catalina est une merveille , 20 000m2, avec une histoire  captivante .Nous avons beaucoup de plaisir à flâner dans les rues , rentrer dans un cloitre, apprécier les boutiques d’arts , d’artisanats,  proposant de nombreux articles en alpaga  , en cuir , des céramiques et poteries et le soir nous goutons au fameux « pisco sour »,boisson traditionnelle du Pérou à base d’eau de vie locale , citron , blanc d’oeuf , gomme arabique et angustura avec glace , délicieux ! Sans parler des spécialités locales avec l’alpaga viande au gout exquis , le rocoto relleno, piment farci avec viande, cacahuètes, raisins , oignons , pomme de terre dorées , le tout recouvert de fromage fondu et de crème fraiche, le « cui » cochon d’ inde ! bon parlons dessert avec de nombreuses mousse de fruits exotiques , le queso  helado , bref la pause repas est toujours un vrai plaisir !

Le marché fruits et légumes est donc un plaisir des sens :en plus de ce qu’on peut  imaginer, on trouve du mais noir , qui fait un pain violet il y en  a des centaines de variété , de même pour les  pomme de terre, plus de 1000 variétés, que l’on vend  parfois desséchées comme de nombreuses légumineuses  , un beau marché aux fleurs

Donc, c’est un pays de bons  vivants, aimables et joyeux ou l’on est accueilli à bras ouverts .Les vêtements traditionnels  sont très colorés ave des chapeaux brodés pour se protéger du soleil

Mercredi , départ pour le canyon du Colca , montée sur l’altiplano à 4000 m , paysages fabuleux , dans ce ciel bleu , avec quelques  volcans enneigés ,  réserve d’Aguada Blanca , on y voit des lamas et des alpagas, et même des vigognes , on franchit même un col à 4910 m et je construis un petit « tas de cailloux » censé porter bonheur , le guide nous fait mastiquer des feuilles de coca pour mieux s’adapter à l’altitude car à cause du manque d’oxygène , le souffle est un peu plus court .

Le soir un petit bain dans des sources chaudes avant un bon diner près d’un feu de cheminée  clôturent  cette belle journée

 

    

Voir les commentaires

Published by marick - - le Pérou

Le blog de marick

un voyage autour du monde d'un couple sur un outremer 49

OU EST MARICK

actuellement en CORSE A SAINT FLORENT

Pages

Hébergé par Overblog