Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le blog de marick

IMG 6359Nous avons donc assisté avec un énorme plaisir aux fêtes  traditionnelles ou « Heiva »  qui signifie « juillet », avec  2 journées  complètes au musée de Tahiti ,en bordure de lagon , sous un soleil magnifique ! nous avons été bluffés par l’adresse des lanceurs de javelot, impressionnés par le lever de pierre : soulever et monter sur l’épaule en se stabilisant , des pierres de 60 , et 80 kg pour les femmes et jusqu’à 160 KG !!!!!!! pour les hommes et ceci en moins de 10 ‘’ environ pour le vainqueur   , et pour corser le tout,  lever de pierre de 80 kg  enduite d’huile  de monoï ,alors pour trouver la bonne prise , c’est du sport

Les coupeurs de cocos, individuels ou en équipe , hommes et femmes , sur un rythme d’enfer ;couper les cocos , décortiquer pour récupérer la pulpe , ranger le tout dans un sac pour laisser le terrain propre ;  ils avaient tous l’air épuisés  

Et le grimper du cocotier, à 10 m, avec une agilité incroyable

Les Polynésiens ont une force et une résistance impressionnantes  

Sans oublier des danses traditionnelles, bref de vrais moments de découvertes, de plaisir, dans une ambiance kermesse ! Purs moments de bonheurIMG 6347

Lundi 15 juillet 2013

Le réveil a sonné à  3h30 , cap vers Raiatea , ou Marick va rester au sec jusqu’à début septembre

Les balises, bien éclairées, nous permettront de franchir la passe, en toute sérénité

Le ciel est clair et étoilé et  un croissant de lune nous assure une belle visibilité

A 4h30, nous larguons les amarres, une odeur de pain frais et de viennoiseries flotte dans l’aiir  , alors que le trafic commence  à troubler le calme de cette fin de nuit . Le vent assez mou au départ, forcit un peu  au large de Moorea . Nous sommes  vent arrière à un peu plus de 20 nœuds sous spi  , le capitaine est à la  barre , heureux , Marick glisse bien sur une mer, parcourue par une belle houle

Souvent a plus de 16 nds  une pointe a 17 nds et  ,,,,,,,,

Mais, serait-ce l’influence des  jeux du Heiva , notre capitaine nous offre en un éclair un cocotier  magnifique qui s’agrandit très vite et s’avère impossible à « decocotter » malgré nos multiples tentatives !. IL faut se résigner, nous allons faire un stop à Huahine , arrivée vers 19 h 30 sous  grande voile seule ;le lendemain il faut grimper dans la matyre et à la force du poignet le capitaine réussit avec  l’ aide d’ un voisin a défaire le cocotier , sans empêcher une déchirure dans les barres de flèche

C’est donc mardi en début d’après-midi  que nous arrivons au chantier, Marick est mis au sec et nous occupons notre semaine au nettoyage de coques , et préparation de la mise en « hivernage »

Jeudi nous atterrissons à Roissy en fin de journée et vendredi soir nous serons aux Sables !!!!!!!

 

Alors à tres bientôt ! 

Voir les commentaires

Published by marick - - iles de la societe

Lundi 24 juin , nous mettons le cap sur Tahiti .Charles  sur « Banana » doit prendre l’avion direction l’Europe  , et nous souhaitons assister à Papeete , en ce mois de juillet aux multiples manifestations traditionnelles , artisanat , chants , danses , courses de pirogues ou « va’a »,

le vent , absent  au départ , apparait progressivement , et nous assure une belle navigation , avec en prime , rayon vert au coucher du soleil , et  une  pleine lune  qui nous accompagne pendant toute la nuit

Nous  retrouvons la marina Taina , ou de nombreux voiliers se sont rassemblés pour les manifestations de juillet, retour donc à la ville , ses embouteillages, ses magasins bien achalandés , et retrouvailles avec de nombreux autres voiliers amis , C’est l’occasion de partager des souvenirs , des expériences , des bons plans, des projets , et à ce point de la route , on peut  rester sur la Polynésie , qui est un immense terrain de jeu , d’autres  remontent vers Hawaii, , d’autres arrivent du sud , Gambier et même Ile de Pâques ,et s’arrêtent, alors que d’autres vont naviguer plus à l’ouest , vers les Cook , les Tongas , Samoas , etc..  Il y a plusieurs itinéraires possibles pour la Nouvelle-Zélande  , et tout reste à définir et organiser !

Juillet est un mois très festif en Polynésie avec le « Heiva i Tahiti » qui met à l’honneur la danse , le chant, les sports traditionnels et l’artisanat   . Le Heiva est sans doute la plus ancienne institution de la  Polynésie  française puisque c’est sa 131 eme  édition cette année ;Il y a de nombreuses expositions d’artisanats , concours de vanneries, de bijoux artisanaux , de couture, les chants et danses sont à l’honneur, nous assistons à la cérémonie d’ouverture , avec les premiers groupes et c’est un magnifique spectacle coloré , chatoyant , les corps des vahiné ondulent et bougent avec grâce et sensualité , les hommes ne sont pas en reste , et on en prend plein les yeux ! Les évènements sportifs ont toute leur place avec bien sur les courses de pirogues ou « va’a »  à 1, 3, 6 ou 16 rameurs   , catégories  cadets , juniors , seniors , hommes , femmes !

 Il y a aussi compétition de sports traditionnels avec :  lancer de javelot il faut atteindre une noix de coco plantée sur un mat de 9.50 de haut  , courses de porteurs de fruits  de 15 , 20 ou 30 kg sur 800 à 1300 m  , lever de pierre , dont le poids varie entre 60 et 150 kg !!!!! ,et concours de coprah :ouvrir des noix de cocos entières , extraire la pulpe, stocker dans le sac prévu et nettoyer dans un minimum de temps !

Programme fort chargé

 

mais, les communications internet sont toujours aussi difficiles  !alors impossible de mettre des messages sur le blog et encore moins des photos !

 

 

Voir les commentaires

Published by marick - - les TUAMOTUS

Nous retrouvons l’anse Amyot à Toau pour une courte escale,et  tentons sans succès la pêche  aux langoustes , la nuit tombée sur le platier , avec des lampes torches pour éclairer leurs yeux ! mais nous n’en verrons aucune, seulement quelques crabes et des oursins crayons mais ça reste   une belle expédition nocturne, et  nous avions anticipé et  acheté quelques beaux spécimens pour assurer le diner !

Départ le lendemain pour Apataki , puis Ahé plus au nord .Dans la passe, Tiareroa , il y a un courant assez fort et le mascaret  est impressionnant ! Dans le lagon, il faut faire attention aux « patates » elles sont le plus souvent signalées, mais la vigilance est de rigueur , il y a aussi beaucoup de bouées pour les huitres perlières. Ces patates nombreuses et en forme de champignon rendent les mouillages délicats , et à plusieurs reprises , il faudra plonger avec une bouteille pour pouvoir lever l’ancre

Ahé est un petit atoll  d’environ 400 habitants,  20 km de long sur 10km de large . Moitessier y a séjourné assez longtemps et c’est comme en pèlerinage que nous  débarquons sur le motu Poro Poro , ou il a vécu  tout près du petit village Tenukupara . Il ne reste rien de ce qu’il avait construit, mais nous y rencontrons un polynésien qui y vit et qui se souvient de lui. Dans cet atoll subsiste sur un motu la « foret primaire », arbres qui existaient avant que les cocotiers ne modifient complétement le paysage polynésien .les arbres sont hauts, la végétation assez dense remplie d’oiseaux qui font un vacarme  assourdissant  

Cathy et Gilles , des amis de « banana »  sont au mouillage ainsi qu’ un autre bateau ami , nous passons quelques jours ensemble , et partageons ballades, plongées ,  apéros , diners ,et poissons grillés sur la plage  

Il nous faut maintenant partir pour Rangiroa, le  plus grand atoll de Polynésie et le deuxième du monde  avec 75 km de long et 35 km  de large !

Le passage de la passe est assez impressionnant avec un fort courant sortant. Nous mouillons , un peu à l’abri , le vent est encore assez fort et le lagon  agité .Deux magasins sont correctement approvisionnés , le bonheur ,  on peut louer des vélos pour se rendre au village situé 12 km au nord   , petite bourgade tranquille , avec ses quelques commerces ,

Puis la météo s’adoucit, plus de vent, un soleil radieux, dans un ciel pur,  une belle lumière inonde le lagon, le club de plongée YAKA est juste en face  . tenu par Cathy et Marco , deux plongeurs chevronnés et qui connaissent parfaitement le coin .

Nous plongeons à plusieurs reprises dans les passes, plongées entrantes, sortantes et même pour la dernière le   dimanche ,une « sunset » pour une ambiance différente ,plus mystérieuse . Une magnifique lune illumine le ciel pur  et ce séjour à Rangiroa grâce aux très belles plongées , riches en fauneet coraux se termine en beauté

Ce séjour dans les Tuamotus, atolls perdus , coupés du monde est une belle étape de notre voyage en Polynésie. Mais, parallèlement les communications internet sont quasiment impossibles !   

Voir les commentaires

Published by marick - - les TUAMOTUS

Le blog de marick

un voyage autour du monde d'un couple sur un outremer 49

OU EST MARICK

actuellement en CORSE A SAINT FLORENT

Pages

Hébergé par Overblog