Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de marick

DE Sainte Hélène a Salvador de Bahia

Retour en arrière sur cette traversée, récit un peu technique pour les non initiés , et je m’ en excuse !

Dimanche 6 mars vers 9h 30, nous quittons le mouillage de Jamestown, Steeve et Rose Marie , des amis rencontrés aux Chagos , et avec qui nous avons partagé quelques escales ,partent eux demain après midi , on se retrouvera à Salvador , 1935 MN à parcourir, soit plus de 3500 km,

Nous avons pu faire un avitaillement de produits frais, hier nous avons nagé avec un requin baleine, incroyable

Après la dévente de l ‘ile, nous avons le vent arrière, 15 à 18 nœuds , Marick avance bien sous Grand Voile et geenak

Lundi, vers 19 h , (on est à environ 1700 MN de Salvador , )toujours sous geenak , à l ‘heure de l ‘apéro , plus de barre ! , Marick loffe , et Patrick découvre rapidement que l on n a plus de safran bâbord

On enroule rapidement le geenak , mais le bateau reste ingouvernable , il faut réduire : 2 ris et génois partiellement enroulé , on affale le geenak en urgence , qui pas très bien enroulé claque un peu au vent , ……..assez affairés on oublie de refermer le taquet de la drisse

Et …..comme il fait nuit , on voit mal ce qui se passe à l’ avant …la drisse finit par se coincer dans le génois …. complètement souquée ,bref , ce n est pas l idéal . On éclaircira ca demain matin

on est bâbord amure , Marick est équilibré , nous prenons nos quarts , pas très tranquille quand même .En éclairant avec une torche sous la coque bâbord , Patrick remarque que le safran est décroché , mais encore là , on aperçoit un bout de la mèche et la pelle

Au petit jour, le safran est encore là ,

On se résigne à couper la drisse de geenak , pour libérer le génois et rester manoeuvrant en cas de grains ou de vent plus fort

Patrick appelle le chantier , et tandis qu il est au téléphone , je surveille le safran , et soudain , un petit bruit , il est parti…., décroché , mais il flotte , IL flotte !!!!!!On note les coordonnées GPS , manœuvre de l homme à la mer , on le localise , il est tout près , tout glissant , Patrick l attrape pendant que je manœuvre , et nous réussissons , je ne sais comment à le remonter à bord , c est lourd un safran !

Bon on n’ a pas tout perdu , reste la question lancinante , certes on a deux safrans , il nous en reste un , mais si il lui arrivait la même chose ! Car sans safran, ce n est pas gérable, sauf à mettre les deux moteurs en marche ensemble, mais on n a pas assez de carburant pour arriver à Bahia , et les petits bruits de craquement ne sont pas du tout rassurant

On navigue tribord amure dans la journée , dérives abaissées au maximum , Patrick barre car des vagues font régulièrement décrocher le safran , ce qui met le pilote en alarme. Le soir on empanne , et on peut avoir nos rythmes de quart , soit environ 4h30 de sommeil par nuit , les jours se succèdent , on fait entre 140 et 150 MN par 24h

Le vent reste stable, 20 nœuds puis légèrement mollissant , ce qui est très bien

La lune est de plus en plus présente chaque nuit, les nuits bien étoilées , les jours se succèdent , plus que 1000M N , puis 500 , on croise les doigts et serre les f…….

On met parfois un peu de moteur quand des grains ont complètements vampirisés le vent , on pêche un super thon jaune , de beaux rayons verts signent la fin de journée et l ‘heure d’un peu de détente , on franchit le cap des 300MN et là on sait qu on pourrait finir aux moteurs si besoin

On est plus détendus, dernière nuit, Bahia au loin au petit matin, quelques gros bateaux dans la baie, quelques voiles aussi, et déjà du monde sur les plages

On va à Aratu , dans un chantier au fond de la Baie tenu par un français Philippe , un très bon professionnel , on se met au ponton de la Ocema Iate Club , enfin , on décompresse !heureux

La nuit est longue et réparatrice ! dimanche escapade à Salvador , premiers bains et caipirine

Lundi , au boulot , il faut rendre à Marick ses deux safrans

Published by marick -

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Rousseau Danielle & lucien 23/03/2016 09:31

Ouf , voyage tranquille !!!!!!!! en vous suivent on a bien compris qu'il y avais un probleme car vous n 'alliez pas vite 5 a 6 noeud pas plus sur toute la traversée
enfin vous avez rejoint Salvator c 'est le principal Bonnes Vacances Lulu

Le blog de marick

un voyage autour du monde d'un couple sur un outremer 49

OU EST MARICK

actuellement en CORSE A SAINT FLORENT

Pages

Hébergé par Overblog